Dératisation appartement : qui paie ?

La santé et le bien-être des occupants de la maison est primordiale.  Pour ce faire, il est important de veiller à ce que tous les espaces de vie respectent les règles d’hygiène et de propreté. Les rongeurs sont des créatures dont la présence dans l’appartement peut être vectrice d’agents pathogènes. En pareille situation, la dératisation est la meilleure chose à faire. A travers ce procédé, très vite, vous retrouverez un cadre de vie agréable et sain. Aussi, il est important de savoir à qui incombe la dératisation de l’appartement ?

La dératisation d’un appartement : à qui incombe de payer, le bailleur ou le locateur ?

Dans le cadre de la location d’un bien immobilier, la règlementation est stricte, la dératisation de l’appartement incombe au propriétaire. En effet, selon l’article 6 de la loi du 6 juillet 1989, il appartient à ce dernier de mettre à la disposition du locataire un environnement agréable et sain. Si durant la période du bail, le locataire constate la présence d’un quelconque rongeur, il se doit de le signaler à son bailleur, afin que ce dernier prenne toutes les mesures nécessaires pour dératiser l’appartement.

Lire également : Quatre astuces pour faciliter le transport d’objet lourd 

Si le propriétaire de l’appartement n’est pas réceptif à la demande du locataire, ce dernier peut solliciter les services d’un huissier pour constater, preuve à l’appui, la présence de rongeurs dans l’enceinte de l’appartement. Il devra de ce fait vérifier tous les espaces privatifs de l’habitat.

Quels sont les bénéfices de la dératisation ?

 

Lire également : Comment choisir votre cuisine pour un petit appartement ?

dératisation

La présence des rats au sein d’une habitation peut causer une véritable gêne d’où la nécessité de faire appel à un expert pour faire la dératisation du bien. La dératisation comme son nom l’indique est un ensemble de techniques qui permettent de détruire et de mettre l’habitat à l’abri des rongeurs. En effet, la présence des rats dans l’appartement n’est pas sans conséquences. Très vite vous constaterez la disparition, la détérioration ou le déplacement de certains objets. Les aliments, meubles (portes, armoires, etc.), vêtements, les tuyauteries, conduites de gaz et autres documents de valeur (pièces d’identité, diplômes, etc.) sont susceptibles d’être abimés ou perdus. N’avez-vous pas déjà cherché un objet dans la maison sans le retrouver parce qu’un rat l’aurait transporté dans son repère ? N’avez-vous pas encore constaté la détérioration ou une fuite au niveau de votre conduite de gaz ?

Qui plus est, la cohabitation avec des rongeurs favorise la survenance de certaines odeurs nauséabondes dans l’habitat. Ce qui est de nature à réduire le confort et l’esthétique de cet espace de vie. Mais encore, leur présence peut affecter gravement votre santé et votre bien-être au quotidien. Aussi, en dératisant, vous vous mettez à l’abri de certaines maladies, ainsi que tous les occupants de la maison. Par ailleurs, vous évitez que vos espaces de vie soient infestés par ces bestioles en longueur de journée.

Quelques exceptions existent en matière de paiement de la dératisation par le locataire

Ces situations sont envisagées lorsque :

  • Le locataire entretient mal le logement loué et que cela a des conséquences désastreuses ;
  • Les produits utilisés pour la dératisation font partie des charges récupérables (cf. décrets du 26 août 1987 et du 6 juillet 1989).

vous pourriez aussi aimer