Les solutions à mettre en œuvre pour maximiser le confort acoustique

Susceptible d’avoir des effets nocifs sur la santé, le bruit doit être réduit à tout prix dans une maison ou un espace professionnel. De nombreuses solutions peuvent être mises en œuvre pour ce faire. Cela peut consister en de gros travaux d’insonorisation ou d’alternatives plus simples et abordables, mais permettant de limiter les bruits importuns. Découvrez alors les différentes options pour améliorer le confort sonore au quotidien. 

Les travaux d’isolation acoustique

Bruits extérieurs, bruits du voisinage, bruits d’impact, bruits aériens… Ils constituent tous une source de gêne. Pour les réduire, il est possible de réaliser des travaux d’isolation acoustique.

A lire en complément : Le ravalement de façade

L’isolation entre deux pièces

Elle consiste à isoler les murs et les cloisons par différents moyens :

  • Installer des panneaux prêts-à-l ’emploi : une plaque de plâtre sera collée au mur à l’aide d’une colle spécifique. On installera aussi un isolant phonique au centre. Pour plus d’efficacité, il est possible de rajouter une seconde plaque de plâtre, qu’on fixera à la première. 
  • Installer des panneaux sur ossature métallique ou en bois : cette dernière peut être fixée entre le plafond et le plancher. L’espace qui la sépare du montant est ensuite couvert d’un isolant phonique fibreux.  

L’isolation du plafond

Si les bruits d’impact occasionnés par les voisins du dessus sont très gênants, il est possible d’installer un faux-plafond. Il se compose de plaques de plâtre que l’on fixe sur une ossature métallique. 

Lire également : Comment booster vos transactions immobilières grâce aux panneaux immobiliers

Le rideau phonique : une solution instantanée et à moindre coût

Comme la réalisation de travaux n’est pas toujours possible, on peut également opter pour l’installation de rideaux phoniques. Ces accessoires de décoration sont conçus pour améliorer l’isolation phonique, tout en vous protégeant des regards extérieurs. Les rideaux isolants acoustiques sont confectionnés dans des tissus épais, garantissant l’affaiblissement acoustique. Commandez votre rideau phonique sur ce site

Du fait de leur structure, les rideaux phoniques sont ainsi occultants. Et pour couronner le tout, ils se déclinent en plusieurs coloris et matières. D’ailleurs, si vous avez aussi des problèmes d’isolation thermique, ce type de rideau peut être la solution à votre problème. En effet, il peut être doté d’une doublure thermique, qui garantira un meilleur confort global. 

Comment choisir un rideau phonique ? 

Pour réduire les nuisances sonores de façon efficace, le choix du rideau phonique est essentiel. Il faut savoir qu’il se compose de plusieurs couches de tissus et que le nombre de couches conditionne la réduction sonore. Il est préférable de choisir un rideau composé de 5 à 7 couches de tissus car ce modèle est le plus efficace en termes de diminution des sons. 

En outre, vous disposez également d’options concernant la matière. La plus efficace reste le velours, que l’on utilise dans les salles de théâtre ou de réunion. Toutefois, vous pouvez aussi opter pour le polyester, le lin ou le voilage. Tout dépend de la source de la pollution sonore, de la nature de la pièce et de votre budget. 

Les autres solutions instantanées

Outre les rideaux sur-mesure, il existe aussi d’autres alternatives peu onéreuses qui vous débarrasseront des bruits. On peut citer : 

  • Les panneaux acoustiques : tout comme les rideaux acoustiques, ils existent en différentes épaisseurs et couleurs. Ils sont à installer directement sur les plafonds, les murs ou être suspendus et permettent de rendre un environnement plus intelligible. 
  • La peinture antibruit : sa composition lui permet d’affaiblir les sons de quelques décibels, mais pour être efficace, il vaut mieux l’associer à d’autres solutions d’insonorisation. 
  • Les meubles et accessoires isolants : il peut s’agir de tapis, d’étagères, de canapés ou encore d’armoires. Sachez que les tissus d’ameublement peuvent faire une grande différence sur la façon dont on perçoit les bruits. 

2

vous pourriez aussi aimer