Acheter un logement : qu’est-ce qu’il faut vérifier ?

Après des années de travail, vous avez pu réunir une somme importante que vous voulez investir dans le secteur de l’immobilier. De sitôt, vous avez pu trouver un logement qui répond à tous vos critères, qui est installé dans la zone qui vous séduit le plus, etc. Tout cela est appréciable, mais lorsque vous ne vérifiez pas des points, vous risquez de ne pas obtenir ce logement dont vous rêvez et bienvenue, les mauvaises surprises. Pour ne pas arriver à cette phase, acheter un logement : qu’est-ce qu’il faut vérifier ? Voici de précieux éléments que vous devez passer en revue.

Inspectez l’état du logement

Même quand vous dénichez l’appartement ou la maison qui vous convient, il est nécessaire que vous contrôliez certains points. Pour cela, vérifier l’état du bien immobilier tout en restant attentif aux détails ainsi qu’aux éléments de structure essentiels du bien. Vous pouvez d’ailleurs confier cela à une agence immobilière en vous rendant ici. Examiner l’essence des poutres, des chevrons et des solives au niveau de la toiture et de la charpente.

A découvrir également : Investissement en 2022 : dans quel pays ?

En ce qui concerne les murs et les façades, ayez les yeux sur les éventuelles fissures. Ensuite, vous devez vérifier si la peinture est écaillée ou pas, s’il existe de la moisissure sur les plafonds et les planchers. De même, vous devez vous permettre d’avoir plus de renseignements sur l’état de la chaudière, la plomberie et l’installation électrique. Par ailleurs, pour vous assurer que les travaux ont été faits dans les règles de l’art, il vous revient de demander des éléments de preuves de travaux. À titre d’exemple, il peut s’agir de factures. Ne soyez donc pas dubitatif à réclamer cela, car c’est votre droit.

La niche écologique et les projets de construction 

Le milieu dans lequel vous allez vous installer est bien celui qui donnera une valeur ajoutée à un bien. Pour cela, vous devez vous projeter plus loin des 4 murs de votre habitation. À cet effet, vérifier si cette niche écologique bénéficie des atouts et des lieux bruyants. Il est question de la proximité des transports en commun, des commerces, des écoles et des parcs. Ensuite, en tant qu’acheteur, allez aux nouvelles auprès du règlement de copropriété pour savoir si des commerces sont permis de s’installer au pied de votre immeuble. Ils peuvent être des sources de nuisances.

A voir aussi : Comment débuter dans l'investissement immobilier locatif ?

En outre, contempler l’état des bâtiments à côté. Pour connaitre l’ambiance de la zone, vous pourrez prendre des informations auprès du voisinage. En ce qui concerne les projets de construction, vous devez vous rendre à la mairie. Là, vous aurez la possibilité de consulter à la fois le POS et le PLU. Notez que le PLU est le Plan Local d’Urbanisme tandis que le POS est le Plan d’Occupation des Sols. Grâce à ces derniers, vous saurez réellement les projets de construction et d’aménagement prévus ou en vue à la ronde de votre future habitation. De plus, il serait intéressant que vous cherchiez à examiner le règlement d’urbanisme. Cela, si vous désirez effectuer des travaux dans votre bien immobilier que ce soit pour substituer les volets, repeindre la façade, etc. Il est possible qu’ils soient réglementés pour garantir l’équilibre de la zone.

Vérifiez la réglementation en vigueur

L’achat d’un logement ne se limite pas à l’examen de son emplacement et de son état. Effectivement, pensez que des zones protégées peuvent être soumises à des règles strictes pour préserver l’environnement. De même, certains bâtiments historiques sont souvent classés et nécessitent une autorisation particulière pour toute modification ou transformation.

Pour cela, pensez à bien contacter les autorités compétentes telles que la mairie où se trouve votre future habitation ou encore le service d’urbanisme. Les documents administratifs tels que le cadastre ou le plan cadastral permettent aussi d’avoir accès aux informations importantes sur les propriétés immobilières concernant leur localisation précise ainsi que leurs caractéristiques (frontières du terrain, coordonnées géographiques…).

Il est aussi indispensable que vous vérifiiez si votre futur logement respecte toutes les normes obligatoires relatives aux installations électriques et gaz, notamment celles liées à la sécurité incendie comme par exemple l’existence et l’état du dispositif anti-incendie dans chaque appartement (détecteurs de fumée…). Ces dispositions doivent répondre aux exigences énoncées dans différentes lois comme la loi Carrez qui définit avec précision la surface réelle du lot vendu afin d’éviter les erreurs de calcul. De même, le diagnostic amiante doit être effectué sur un bâtiment datant d’avant juillet 1997.

Avant de conclure l’achat du bien immobilier que vous avez choisi, nous vous recommandons vivement la consultation d’un expert en droit immobilier qui sera capable de vérifier tous les documents contractuels ainsi que toutes les clauses du contrat avant votre signature finale pour éviter toute mauvaise surprise.

Analysez la qualité du quartier et de l’environnement immédiat

Au-delà de l’état du bien immobilier et des contraintes environnementales, vous devez vérifier s’il existe des nuisances sonores ou olfactives (proximité avec une route passagère, une usine…). De même, n’hésitez pas à contrôler si votre futur habitat bénéficie d’une vue agréable ou encore s’il bénéficie suffisamment de lumière naturelle, ce qui impactera grandement votre qualité de vie.

Il est recommandé de vérifier l’existence de projets futurs dans le quartier et aux alentours (construction d’un nouveau bâtiment, aménagement d’un parc…) ainsi que leur impact sur la vie quotidienne. Ces projets peuvent effectivement influencer considérablement la valeur du bien immobilier acheté.

Prenez donc le temps nécessaire pour analyser avec soin tous ces critères avant de prendre une décision finale concernant l’achat du logement qui vous convient.

vous pourriez aussi aimer