En quoi consiste l’isolation phonique de votre habitation ?

Profitez d’un environnement sain et non exposé à des nuisances sonores au quotidien. Les bruits sont source de stress constant. Ainsi, pour le bien-être de votre famille, privilégiez l’isolation phonique de votre appartement ou de votre résidence. Augmentez le confort acoustique de votre maison avec une excellente isolation phonique.

Qu’est-ce que l’isolation phonique ?

 L’isolation phonique dite aussi isolation acoustique permet de réduire la propagation du bruit à l’intérieur de votre habitation. Elle aide à réduire les nuisances sonores qui proviennent de votre voisinage. Ces pollutions sonores peuvent se traduire en des bruits aériens comme de la musique forte à l’étage en dessus, les bruits des engins et des machines dans le chantier d’en face, ou aussi des bruits d’impacts comme le choc dans le mur ou les bruits de pas, et sans oublier les vibrations qui émanent des équipements électriques… 

Lire également : Quelles sont les démarches à suivre pour construire sa maison ?

Vous pouvez réduire ces pollutions sonores via des techniques d’isolation phonique. Toutefois, celles-ci imposent la réalisation de quelques travaux d’aménagement. En effet, pour profiter d’une bonne isolation phonique et thermique dans votre foyer en vue d’accroître votre confort personnel, vous devez isoler les murs, les fenêtres, la toiture ou le plafond et le revêtement du sol de votre maison. 

Comment ajuster le confort acoustique de votre maison ?

La solution la plus simple vise à apporter une meilleure protection phonique et à réduire la réverbération des sons dans chaque pièce. Pour cela, vous pouvez faire appel à des professionnels de l’isolation phonique Paris. Consultez ce site internet pour trouver le spécialiste d’isolation phonique Paris. 

Lire également : Comment faire le nettoyage d’un logement insalubre ?

En outre, vous pouvez aussi vous baser sur le principe de la loi de masse et la méthode masse-ressort-masse.     

L’isolation phonique du mur et des fenêtres

Dans certains cas, les grands travaux ne s’imposent pas, mais les conseils de spécialiste isolation phonique Paris restent indispensables. L’isolation phonique est assurée par les types de matériaux qui composent déjà votre mur. La loi de masse explique que les matériaux lourds réduisent, voire stoppent, la propagation des ondes sonores. 

Les murs en brique pleine, en pierre ou en béton offrent ainsi une meilleure protection sonore. Tandis que les murs en brique creuse ou en plâtres ou en carreau de plâtre ne disposent pas d’une haute faculté d’atténuation ou d’affaiblissement des bruits et encore moins des vibrations. 

Aussi, il faut réviser les parois qui favorisent les fuites d’air. Les ondes sonores s’infiltrent à travers les zones où l’air passe. L’ajout de joints sur certaines parois est alors de rigueur. Pour les fenêtres, privilégiez l’usage de fenêtre double vitrée.

L’isolation phonique du plafond

Plusieurs techniques existent :

  • L’ajout de faux plafond suspendu : une ossature métallique + plaque de plâtre + isolant minéral dans le plénum tel que la laine, le lin, le chanvre…
  • Le faux plafond à suspentes anti-vibratiles ;
  • Le faux plafond tendu en toile thermoplastique en PVC ou autre ;
  • Le faux plafond autoportant.

Quels matériaux pour une bonne isolation phonique de la maison ?

À les citer dans leurs globalités, il existe : la mousse polyuréthane, l’ouate de cellulose, le latte, le VMC, les joints, la plaque de plâtre, le liège expansé, le chanvre, les rideaux phoniques, les doubles cloisons, la laine de bois, la fibre de bois, les moquettes…

Dans la liste de meilleurs isolants sonores figurent :

Les laines minérales : elles sont composées de la laine de roche, appréciée pour sa haute performance d’absorption des ondes sonores et de réduction des impacts sonores. La laine de verre est tout aussi efficace pour limiter la propagation du son, et cela étant, même à faible épaisseur.

La mousse : entièrement composée de polyuréthane, cette mousse isolante apporte une bonne isolation phonique et thermique à votre habitation. Même très légère, elle tient bien contre les nuisances sonores et les intempéries à l’extérieur. Elle fournit un confort optimal à votre intérieur.

Le liège expansé en plaque : ce matériau est polyvalent et s’accommode à différents types d’usages. Il convient pour l’isolation phonique et thermique du sol, du mur et des plafonds ou des combles. 

La ouate de cellulose giclée : est pareil que ses paires. Facile à utiliser et à appliquer, elle reste un excellent isolant phonique et thermique.

Le lin, le chanvre, la laine de mouton figure aussi dans cette liste. Toutefois, ils doivent être associés à d’autres revêtements pour un maximum d’efficacité.   

2

vous pourriez aussi aimer