La durée idéale pour un prêt immobilier locatif en fonction de votre situation

Souhaitez-vous faire la demande d’un prêt immobilier locatif ? Dans ce cas, il serait intéressant pour vous, d’avoir une idée sur la durée de votre crédit pour déterminer si elle vous convient ou non. En effet, ce type d’emprunt comporte plusieurs avantages pour vous et votre famille.

Il a un impact sur votre pouvoir d’achat sur le plan immobilier. Cela diminue également vos impôts qui sont déductibles des intérêts que vous devez payer. Cependant, maîtriser le temps d’échéance de votre crédit est un facteur non négligeable. Voici plus de détails sur le sujet !

A lire également : Comment fonctionne un prêt entre particuliers ?

La durée de votre prêt immobilier locatif en fonction de votre situation professionnelle

En moyenne, le temps d’échéance d’un prêt immobilier locatif est généralement compris entre 15 et 25 ans. En effet, une durée de remboursement est calculée en fonction de votre situation professionnelle. Vous pouvez comprendre donc que plusieurs paramètres peuvent influencer votre crédit.

Pour un salarié

Si vous êtes salarié dans une entreprise privée ou publique, vous pouvez obtenir un prêt immobilier au logement. Toutefois, la durée de remboursement de votre crédit peut dépendre de vos revenus mensuels et du temps qu’il vous reste pour prendre votre retraite.

A lire aussi : Quel est le montant de la mensualité pour 10 000 euros ?

Vous pouvez choisir de prolonger la durée de votre emprunt. Pour cela, il faut être en mesure de justifier votre intention de rembourser votre dette grâce aux loyers que vous allez percevoir. Votre projet immobilier locatif doit alors être convaincant pour que votre banque valide votre dossier et surtout le temps que vous demandez pour achever votre remboursement.

Pour un travailleur indépendant

La durée du prêt immobilier locatif pour un travailleur indépendant est calculée en fonction de son apport personnel et des garanties qu’il propose. En effet, si vous contribuez à hauteur de 20 à 40 %, les banques sont plus à même de vous accompagner dans votre projet.

Ils peuvent alors vous proposer un temps de remboursement adapté à vos capacités. Vous avez également la possibilité de demander un prolongement ou une réduction de votre durée pour recouvrir l’ensemble de vos dettes. Dans tous les cas, le minimum d’apport exigé par les institutions financières est de 10 % de montant de votre crédit.

Pour un retraité

Si vous êtes déjà à la retraite, la durée de votre prêt peut être réduite ou demeurée dans la moyenne. Toutefois, vous devez supporter des frais de mensualité plus importants, vu que les banques estiment que votre taux d’endettement est élevé.

Vos revenus sont en effet plus bas que lorsque vous êtes toujours en fonction. C’est pour cette raison que votre apport doit être intéressant afin que la date d’échéance de votre crédit soit prolongée.

La détermination de la durée de votre prêt immobilier locatif en fonction du montant de votre crédit

prêt immobilier locatif

La durée de votre prêt immobilier est fixée en fonction du montant de votre crédit. En effet, plus la somme demandée est importante, plus votre temps de remboursement peut être long. Il est crucial de notifier que suivant les dispositions du Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSG), vous devez faire un apport pour que votre dossier soit validé. Vous n’obtiendrez alors ni une durée de remboursement ni un crédit, si vous ne respectez pas ces conditions.

La durée de remboursement du crédit et le taux d’intérêt

Le taux d’intérêt applicable à votre crédit est relativement influencé par la durée de remboursement que vous obtenez pour votre prêt. Si vous acceptez un prêt avec une échéance de long terme, vous pourrez faire l’objet d’une hausse d’intérêt qui peut être fixe ou variable.

La durée de votre prêt immobilier locatif et votre TAEG

Le montant de votre assurance et bien d’autres charges sont prises en compte dans la détermination de votre durée de remboursement. En effet, le Taux Annuel Effectif Global appliqué à votre prêt locatif peut être influencé par sa date d’échéance.

Pour rappel, ce taux comporte :

  • le montant de votre assurance ;
  • les frais de votre dossier de crédit ;
  • les intérêts et les frais de courtage.

À l’ensemble de ces charges s’ajoutent également les frais de cautionnement et bien d’autres.

vous pourriez aussi aimer