La durée de votre emprunt de sci en fonction de votre banque

La SCI (Société Civile Immobilière) est l’une des entreprises les plus populaires en France. Grâce à sa forme de prêt immobilier sans apport, il est possible de réaliser un placement locatif. Toutefois, la durée pour le remboursement de votre emprunt varie d’une banque à une autre. Voici des explications concernant le taux d’emprunt, la durée ainsi que le remboursement d’un emprunt SCI.

Quel est le taux d’emprunt d’une SCI ?

En réalité, pour un prêt immobilier SCI, il n’existe pas un taux fixe particulier. Pour la SCI elle-même ou pour l’un de ses associés, le taux n’est pas forcément connu. Il peut être variable ou fixe. Le taux dépend souvent de plusieurs éléments qui se rapportent à la situation précise des associés.

A découvrir également : Quelle banque propose un prêt Achat-revente ?

De plus, il faut souligner que la SCI ne peut pas profiter des prêts subventionnés de l’État. Dans ce cas, il lui est impossible d’appliquer un prêt à taux 0%.  Encore moins un prêt pour le cadre du Plan Épargne Logement (PEL).

Une SCI : jusqu’à combien peut-elle emprunter ?

Les ressources de ses associés définissent la capacité d’emprunt des SCI. Le montant à contracter pour un prêt immobilier afin de monter une SCI sans apport dépend majoritairement des associés Ces derniers détiennent les capacités de financement et d’investissement.

A lire également : Comment fonctionne un prêt entre particuliers ?

L’avantage incontournable d’obtenir un prêt immobilier via une SCI est réellement notable sur ce plan. Pour accorder le prêt, la banque ne va pas considérer la situation financière de chaque associé séparément. Au contraire, elle juge les ressources financières communes. Dès lors, les problèmes financiers désavantageux d’un associé ne constituent pas un frein pour avoir le crédit immobilier d’une SCI.

Ces soucis se rapportent fréquemment aux associés qui supportent déjà des mensualités pour d’autres emprunts.  De plus, la banque prend aussi en compte les ressources propres à la SCI elle-même. En effet, cette société peut posséder déjà d’autres biens et percevoir des loyers pour des cas de location.

Ce sont des détails qui seront également pris en compte pour les calculs bancaires. À cela s’ajoutent les loyers pour le bien à acquérir si celui-ci doit être mis en location après. Cependant, la banque inclut aussi dans ses comptes les éventuels retards ou non-paiement de certains loyers.

Quelle est donc la durée d’emprunt pour une SCI ?

La Société Civile Immobilière ainsi que ses associés peuvent souscrire à un prêt immobilier avec une échéance longue ou non. Par conséquent, vous avez le choix de souscrire à un prêt SCI d’une durée de 25 ans ou plus. Vous pouvez aller au-delà avec une durée de 40 voire 50 ans.

Toutefois, il convient de noter que plus la durée est longue et plus le taux du crédit SCI pourra augmenter. Il en va de même pour la somme totale à rembourser pour les intérêts. A contrario, la situation inverse n’est pas totalement plus avantageuse en ce qui concerne le poids des mensualités. Cela signifie que plus la durée du crédit est courte et plus les mensualités à payer seront onéreuses.

Comment se déroule le remboursement d’un emprunt à travers la SCI ?

Évidemment, les conditions de remboursement de l’emprunt dépendent du montage que vous avez choisi. Quand le prêt est contracté par les associés de la SCI, alors le remboursement est individuel. Chaque associé se charge de rembourser sa part et de s’acquitter personnellement conformément au prorata du montant emprunté.

Par contre, lorsque le prêt est contracté par la SCI, le remboursement s’effectue avec le nom de la SCI. Chaque associé devra se débrouiller pour réunir la trésorerie nécessaire. Il arrive que la SCI ainsi que ses associés se retrouvent dans l’incapacité de rembourser leur prêt. Dans une situation pareille, la banque peut exiger le remboursement individuel de chaque associé en fonction de la quote-part.

Pour éviter d’être confrontée à un risque d’impossibilité de remboursement, la banque demande de souscrire à une assurance de prêt. Cette dernière permet à la SCI d’être couverte contre d’éventuels problèmes qui peuvent compromettre les remboursements.

La banque peut se charger elle-même de vous trouver une assurance pour votre couverture. Toutefois, vous avez la possibilité de la décliner et de souscrire à votre propre couverture de prêt. L’intérêt est que le taux des assureurs est plus bas que celui des banques.

vous pourriez aussi aimer