3 clés pour un investissement dans l’immobilier locatif réussi

Vous souhaitez investir dans l’immobilier locatif, mais vous n’y connaissez pas grand-chose ? La réussite de votre projet dépend d’une part de l’emplacement du bien et d’autre part de son type. Toutefois, en tant que novice, il est également impératif de vous faire accompagner.

Investissement locatif : l’importance de vous faire aider

Un investissement locatif nécessite un budget considérable. De ce fait, un mauvais placement risque de vous mettre dans de sérieuses difficultés. C’est pourquoi nous vous recommandons de vous faire accompagner par des professionnels pour mettre toutes les chances de réussite de votre côté.

A découvrir également : 5 raisons d’investir et de placer son argent en Suisse

Concrètement, grâce à son expertise dans le secteur, un conseiller en investissement immobilier pourra vous orienter dans le choix de la nature du bien, son emplacement, son régime fiscal, etc. Il sera, entre autres, d’une grande utilité pour un investissement locatif en société et vous aidera à mieux définir le but de votre projet (construction de patrimoine immobilier, successoral ou fiscal). Il vous guidera aussi sur les pistes de placement les plus intéressantes.

Un professionnel analysera également le marché et établira des prévisions financières et fiscales sur les rendements que vous pourriez espérer atteindre, et vous indiquera comment optimiser votre rentabilité. Il peut aussi vous accompagner dans d’autres démarches, notamment l’estimation des travaux, la négociation du prix d’acquisition du bien et le choix de la bonne agence de gestion locative.

Lire également : 2021 : le marché immobilier sur Paris

investissement immobilier locatif

Bien choisir la ville dans laquelle faire votre investissement locatif

La réussite de votre investissement immobilier locatif dépendra essentiellement de la localisation du bien. Il est donc très important de choisir avec minutie la ville dans laquelle vous investissez. Commencez par analyser l’évolution démographique du secteur. Si le taux de natalité local est en constante progression, cela suppose qu’il s’agit d’une localité dynamique où les besoins en logements et en services sont importants.

À l’inverse, dans une ville où peu de jeunes restent sur le territoire et où la pyramide des âges évolue au fil des ans, vous aurez plus de mal à louer votre bien. Une étude de l’Insee a en effet révélé qu’à partir de 60 ans, plus de 7 ménages sur 10 sont déjà propriétaires de leur logement. La rentabilité d’un investissement locatif dans une telle zone n’est donc pas optimale.

L’attractivité économique de la ville est également un facteur à prendre à compte. Des paramètres tels que les secteurs d’activité des entreprises locales, le dynamisme de l’emploi et le réseau des transports influent considérablement sur l’attractivité d’une ville ou d’un territoire. Ils contribuent à augmenter la demande en hébergements :

  • les maisons de famille,
  • les appartements pour les familles,
  • les locations meublées pour les étudiants et les travailleurs.

Pensez également à étudier les prix de l’immobilier dans la ville avant de vous lancer. Connaître la fourchette des prix du marché vous permettra d’acquérir votre bien à sa juste valeur. De plus, grâce à la tendance des ventes foncières des dernières années, vous pourrez estimer la valorisation future de votre investissement. Intéressez-vous aussi au zonage (A, A bis, B1, B2 ou C) qui permettent d’identifier les zones à forte tension immobilière et de profiter des différents dispositifs de défiscalisation. Si les biens dans l’ancien peuvent se déprécier facilement en raison des travaux à engager, la remise en état vous permettra de bénéficier d’avantages non négligeables tant sur le plan fiscal que sur le plan de la plus-value.

Quel type de logement choisir pour votre projet ?

Pour votre projet d’investissement locatif, vous avez le choix entre les studios meublés, les appartements et les maisons.

Un studio meublé

Le type de logement représente aussi une des principales clés de la réussite de votre investissement immobilier locatif. Dans une zone dynamique et à forte attractivité ou dans une cité estudiantine, un studio meublé est un choix avisé.

Il faut savoir qu’en investissant dans une résidence meublée, vous pourrez profiter des avantages du dispositif Censi-Brouvard : la déduction des intérêts d’emprunt et des frais réels, une réduction d’impôt de 11 % sur le montant global de l’investissement, etc. Toutefois, pour en profiter, vous devez remplir certaines conditions d’éligibilité. Par ailleurs, vous pouvez bénéficier du statut LMNP et des avantages fiscaux qui y sont attachés. La gestion de ce type de logement est toutefois assez chronophage et le risque de vacances locatives entre deux locataires est élevé.

Un appartement ou une maison

Les appartements et les maisons (2, 3 ou 4 pièces) sont plus adaptés aux familles et aux couples, car ils offrent plus de stabilité. Ce type de location permet de limiter les risques de vacance locative grâce à la faible rotation des locataires. L’usure des équipements et du logement est aussi moins rapide, ce qui réduit considérablement les frais de remise en état.

À l’achat, le prix d’une maison ou d’un appartement est très élevé, ce qui entraîne à court terme une baisse de rentabilité. Pour réussir votre investissement locatif, nous vous recommandons de miser sur un projet à long terme. Et si vous comptez investir dans une zone tendue (demande plus forte que l’offre), ce type de bien peut constituer une excellente option. Vous devriez aisément trouver des locataires.

vous pourriez aussi aimer