En quoi consiste le métier de négociateur immobilier ?

La fonction de négociateur immobilier est en pleine expansion dans les grandes villes françaises où les offres immobilières augmentent de plus en plus. Comme son nom l’indique, il apparaît comme un intermédiaire entre un vendeur et un acheteur de biens immobiliers afin de négocier et prospecter pour les deux parties.

Comment travaille le négociateur immobilier ?

Pour mener à bien ses différentes missions, le négociateur immobilier encore connu sous le nom d’agent commercial ou de consultant, travaille au compte d’une agence immobilière. Contrairement aux agents immobiliers, le négociateur ne dispose pas de carte professionnelle. Il ne peut donc pas ouvrir sa propre agence. Toutefois, il intervient dans diverses situations, notamment lors de la vente ou de l’achat d’un bien immobilier. Il recherche des acquéreurs pour les biens dont dispose l’agence immobilière dans laquelle il est employé. Bien qu’étant un salarié à la base, il peut également travailler comme un indépendant avec la possibilité d’être contacté par des propriétaires de biens immobiliers souhaitant les mettre en vente. La rémunération du mandataire immobilier indépendant peut de ce fait augmenter avec le temps. Il se chargera donc de la promotion et la prospection afin de trouver un acquéreur dans les meilleurs délais.

A lire en complément : La loi anti squatteur expliquée

négociateur immo

S’il est plutôt contacté par un acquéreur, sa mission consistera à rechercher une maison ou un appartement qui correspond aux besoins de ce dernier. De plus, le négociateur a la capacité de réaliser une estimation avant la vente d’un bien.

A lire aussi : Projet de déménagement : pourquoi choisir un professionnel pour vous aider ?

Qui peut exercer ce métier ?

La profession d’agent commercial immobilier nécessite une formation de base et beaucoup d’expérience. Ils peuvent être formés dans des écoles de commerces. Pour être recruté dans une agence immobilière, le consultant immobilier doit avoir un niveau de bac+2, soit un BTS professionnels immobiliers, BTS ventes ou une licence pro en immobilier. Toutefois, d’autres le deviennent en acquérant de l’expérience sur le terrain après avoir travaillé dans ce domaine pendant plusieurs années.

vous pourriez aussi aimer