Immobilier : quelles sont les villes les plus chères de France

La crise sanitaire et la pandémie liées au Covid-19 ont eu des conséquences sur l’économie française. Toutefois, les prix de l’immobilier connaissent depuis un an une hausse sans relâche, au point d’atteindre les + 6,5 % en douze mois. Aujourd’hui, la question se pose : quelles sont les villes les plus chères de France et où faut-il mettre un point de vigilance lorsque l’on souhaite devenir propriétaire ? Nous faisons le point pour vous.

Lire également : La loi anti squatteur expliquée

Immobilier : Paris, la ville la plus chère de France

C’est sans aucune surprise que Paris se place en tête des villes de plus de 100 000 habitants les plus chères de France. La capitale tient d’année en année sa place sur le podium, avec un prix au mètre carré  qui atteint les 10 683 euros au terme d’une année de hausse (+ 5,7 %).

Ceci est sans compter les divers quartiers de la ville Lumière, où ce prix peut frôler les 16 000 euros au mètre carré. Selon la baromètre LPI (source : seloger.com), les prix continuent d’augmenter, à l’image des deux dernières décennies, qui ont vu les prix de l’immobilier se multiplier par 5.

A voir aussi : Faut-il acheter un appartement ou une villa à Nice ?

Il est toutefois de rigueur de mettre en exergue un très léger début de baisse du prix au mètre carré pour Paris Intramuros, noté au mois de janvier 2021. Que va-t-il en être au terme de cette année ? Rien n’est plus incertain, compte tenu de la situation sanitaire. Celle-ci entraîne en effet l’immobilier vers une course folle des prix, dû essentiellement à une pénurie de biens immobiliers et à une forte demande.

Montreuil et Boulogne-Billancourt : une hausse continue

Les deux villes de plus de 100 000 habitants figurant parmi les plus chères de France et dans lesquelles investir est un projet coûteux sont Montreuil et Boulogne-Billancourt. Là encore, aucune surprise avec ces deux grandes villes de la périphérie parisienne, très prisées pour leur emplacement et leur cadre de vie de qualité.

Boulogne-Billancourt se place avant Montreuil : ces deux villes  coûtent plus cher en termes d’investissement immobilier qu’une ville comme Bordeaux, par exemple.

Lyon, Annecy et Bordeaux : on dépasse les 5 000 € / m²

Les deux métropoles de l’Est français ainsi que la grande capitale du vin dépassent aujourd’hui les 5 000 euros le mètre carré, si l’on en croit les données recoupées par le baromètre LPI Se Loger. S’il fait bon vivre dans ces 3 villes dynamiques et étudiantes, devenir propriétaire vous en coûtera.

On note ainsi à Lyon un prix au mètre carré de l’ordre de 5 652 euros, contre 5 243 euros pour Annecy, et enfin, 5 023 euros le mètre carré pour Bordeaux, une métropole en plein essor qui continue d’être toujours plus attractive pour de nombreuses populations.

Nice, Nantes, Aix-en-Provence et Saint-Denis

Toujours selon le baromètre LPI, dans le top 10 des villes de plus de 100 000 habitants les plus chères, arrivent enfin Nice, Nantes, Aix-en-Provence et Saint-Denis, pour un retour en région parisienne non surprenant.

Si saint-Denis reste la moins chère du classement, elle se positionne toutefois avec un prix au mètre carré qui est 43,8 % plus élevé que dans une ville comme Le Havre. Le Havre, il faut le savoir, est la ville la plus chère parmi les dix métropoles qui témoignent des prix immobiliers les plus bas.

Quelle prévisions pour 2021 ?

Pour toute personne désireuse de se positionner en devenant propriétaire en 2021, quelles sont les pistes les plus judicieuses et que peut-on attendre de 2021 face à la crise sanitaire ? 

Selon Michel Mouillart, porte-parole du Baromètre LPI, on ne prévoit pas de baisse des prix de l’immobilier sur le territoire français en 2021, sauf pour quelques-unes des villes citées. Si vous désirez devenir propriétaire ou vendre votre bien immobilier, on vous conseille toutefois de tester des outils tels que le site Paradissimo, qui vous seront bien utiles pour comprendre la tendance.

vous pourriez aussi aimer