Quel type de bail pour une crèche ?

Pendant un certain temps, le concept de micro pépinière a été un réel succès auprès des parents. Face au manque d’espace dans la pépinière classique, le micro berceau séduit grâce à une meilleure accessibilité, un coût abordable et un soutien fiable pour les enfants. Investir dans la micro pépinière est donc un potentiel à ne pas négliger. Pour en savoir plus, suivez le guide !

Quel est le potentiel commercial des ramassages en pépinière ?

Le fait est que les places dans les crèches traditionnelles deviennent de plus en plus rares et l’embauche d’une assistante maternelle n’est pas à la portée de tout le monde. En conséquence, les parents se tournent vers d’autres solutions plus innovantes pour garder leurs chérubins avant d’entrer à l’école. Parmi ceux-ci est le micro berceau pour lequel l’engouement est augmenté. Il contribue à la socialisation et au développement des jeunes enfants. Cependant, il n’y a pas encore assez de structures dédiées et les places disponibles viennent toujours à manquer. Selon Investissement micro opinion pépinière, le potentiel du marché est élevé et intéressant pour ce type de propriété dans la mesure où le besoin est réel du côté des parents.

A lire aussi : Qui doit payer l'impôt foncier ?

Comment faire le bon choix de locaux pour un micro berceau ?

Ouverture d’un micro berceau privé est à la portée de tous. Vous pouvez également consulter les avis de pépinière d’investissement pour plus d’informations. Cela ne nécessite pas de diplômes spécifiques dès que le personnel possède les compétences et les diplômes adaptés au domaine de la petite enfance et de la garde d’enfants. L’étape clé dans la création d’un mini-berceau est le choix des locaux, c’est-à-dire le bon immobilier. Pour ce faire, deux critères doivent être pris en compte :

A voir aussi : La nécessité de faire un état des lieux d’un bail commercial

Les caractéristiques de la propriété pour une micro pépinière

Il importe d’abord déterminer le type de propriété idéal pour l’activité de micro-pépinière. Cette dernière étant régie par des réglementations strictes, les caractéristiques à prendre en compte y sont liées. En général, les locaux utilisés pour ouvrir une micro-pépinière répondent aux mêmes critères qu’un logement. En outre, il doit avoir :

  • un minimum de 10 m² par enfant, ou 100 m² si la micro crèche a une capacité de 10 enfants ;
  • un salon d’au moins 27 m² ;
  • une cuisine fonctionnelle et équipée ;
  • des chambres d’au moins 10 m².

Bien que la liste ne soit pas exhaustive et qu’aucune obligation légale ne soit appliquée, il est fortement recommandé par les autorités compétentes de respecter ces caractéristiques pour l’installation d’accueil.

Le bail commercial pour ouvrir un micro berceau

Un micro berceau est considéré comme une entreprise commerciale aux yeux de l’État. Par conséquent, les locaux choisis doivent avoir un bail commercial. Dans ce cas, vous avez le choix entre la recherche d’un espace commercial ou une demande pour un « Commerce » de l’immobilier où mettre en œuvre votre entreprise. Pour vous conseiller dans ce choix, assurez-vous de consulter les conseils de professionnels de l’immobilier. Ensuite, vous devez également demander la permission d’ouvrir le public par le maire de la municipalité. Une fois obtenue, cette autorisation vous donne le droit de lancer votre entreprise certifiant la sécurité et l’accessibilité du local.

vous pourriez aussi aimer