Rachat de crédits à court terme vs long terme : lequel choisir ?

Le montant de vos échéances n’est plus adapté à votre capacité de remboursement ? Le regroupement de crédits se présente aujourd’hui comme une solution intéressante pour faire face à des mensualités élevées de plusieurs crédits en cours.

L’importance de la durée de remboursement dans le rachat de crédits

L’opération du regroupement de crédits se divise en deux branches bien distinctes. Le rachat de crédit immobilier est encadré par la législation qui régit le crédit immobilier. On distingue également le rachat de crédit à la consommation qui est soumis à la législation du crédit à la consommation. Pour trouver le meilleur dispositif correspondant  à votre situation, consultez un courtier afin de comparer les différents regroupements de crédits.

A lire en complément : Quelle est la mensualité de 180 000 euros sur 25 ans ?

La durée de ces rachats de crédit doit ainsi répondre à la durée minimale imposée, qui est de 12 mois pour les deux types d’opération. La différence réside dans la durée maximale. Elle est de 35 ans pour un prêt immobilier tandis que vous vous engagez sur 12 ans pour un rachat de crédit à la consommation. Force est toutefois de constater que plus un crédit est allongé sur la durée, plus le montant total à rembourser augmente !

L’avantage d’opter pour un rachat de crédit à courte durée

L’objectif d’un rachat de crédit est de mettre en place un nouveau prêt à taux et mensualités réduits. L’offre à long terme est certes avantageuse pour revoir les mensualités à la baisse mais vous expose à un montant total dû élevé. C’est pourquoi, afin d’obtenir un taux attractif, mieux vaut se tourner vers un rachat de crédit à court terme.

A lire aussi : La durée idéale pour un prêt immobilier locatif en fonction de votre situation

En outre, un prêt moins long est apprécié des banques et établissements financiers de par le risque réduit qu’il engendre. Moins la durée de remboursement est allongée, plus les banques se sentent rassurées par la situation financière de leur client. En optant pour un rachat de crédit à court terme, vous aurez plus de chance de convaincre les établissements de crédits pour vous accorder un nouveau financement. D’ailleurs, les conditions d’octroi de ce type de rachat de crédit sont plus souples.

Si vous souhaitez solder rapidement vos encours tout en bénéficiant des meilleurs taux et meilleures conditions, le rachat de crédit à court terme est l’idéal. Pour ce qui est des formalités administratives comme la mise en place ou les pièces justificatives à fournir, elles sont exactement les mêmes quelle que soit la durée optée.

Les propositions des banques selon votre situation personnelle

Lors d’une opération de rachat de crédits, votre établissement financier vous proposera des  solutions dont les mensualités ne dépassent pas 35% de vos revenus. Selon vos besoins, votre organisme de crédit peut vous proposer diverses offres :

  • une durée de remboursement plus longue mais aux mensualités faibles, ce qui équivaut à un coût global plus élevé ;
  • un taux moins élevé selon les conditions du marché ;
  • une mensualité plus forte ou égale pour une durée de remboursement réduite. De toute évidence, ce cas est très rare car le recours au rachat de crédit répond généralement à un besoin d’alléger ses mensualités et non d’accélérer le remboursement.

L’entrée en vigueur au 1er janvier 2013 de la loi sur la réforme du crédit à la consommation oblige votre établissement financier à vous indiquer que le regroupement de crédits rime avec un allongement de la durée de vos remboursements et/ou une augmentation du coût total dû. Le principal risque de l’opération réside dans cet allongement de la durée de crédit, soit une augmentation inexorable de ce coût total de crédit.

Mode de calcul de la proposition de rachat de crédits

Avant de décider d’un rachat de crédit à court terme ou à long terme, il est important de réaliser des calculs.

Identifiez le coût restant dû de vos crédits

Il s’agit des intérêts qu’il vous reste à rembourser. Pour cette étape, munissez-vous de vos contrats de prêt ou des tableaux d’amortissement. Il vous suffit de multiplier le montant de vos échéances actuelles avec le nombre des mois restants. Ensuite, déduisez le capital restant dû au moment du rachat de crédit. Faites cette opération pour chacun de vos prêts en cours pour ensuite les additionner entre eux.

Calculez le coût du rachat de crédits

Multipliez le montant des mensualités proposées par le nombre de mois du nouveau prêt. Il vous suffit ensuite de soustraire le capital prêté. N’oubliez pas les frais de dossier afin d’obtenir le coût total du nouveau prêt.

Comparez

La dernière étape de calcul réside dans la comparaison du cout total de vos anciens crédits avec celui proposé par le nouveau. Si le cout total des anciens est plus élevé que celui du nouveau, le rachat de crédit vous sera avantageux.

vous pourriez aussi aimer