Stratégies efficaces pour vendre un terrain rapidement et au meilleur prix

Avez-vous décidé de vendre votre terrain ? Il est tout à fait légitime que vous souhaitez une vente au prix plus élevé et rapide. Certaines personnes peuvent vous décourager, mais c’est tout à fait possible. Retenez toutefois que le prix de vente et la rapidité de la vente dépendent de plusieurs facteurs, dont le statut du terrain, sa superficie, sa configuration ainsi que son prix. Voici tout de même quelques conseils qui peuvent vous aider à le vendre rapidement et au meilleur prix.

Les principales étapes de cette vente

Si certains propriétaires mettent des années à vendre leur terrain, c’est qu’ils ne se préparent pas correctement. En effet, avant même de publier une annonce pour la vente, il y a quelques étapes que vous devez réaliser. Pour vendre votre terrain, vous devez :

A lire aussi : Quels sont les avantages d’un Bail Réel Solaire

  • Commencer par vous rendre à la mairie pour prendre connaissance des informations sur le Plan Local d’Urbanisme et le Plan d’Occupation des Sols. Vous pouvez même demander un document justifiant le statut de votre terrain, notamment le fait qu’il soit constructible. Avec un certificat d’urbanisme prouvant que votre terrain est constructible, vous n’aurez pas à forcer la main du potentiel acquéreur. S’il est vraiment intéressé, la vente peut se conclure rapidement. Ce passage à la mairie vous permettra également d’avoir des réponses à comment vendre un terrain rapidement,
  • Faire une étude de sol : c’est une étape obligatoire dans le cadre d’une vente de terrain non bâti constructible se trouvant en zone exposée au risque de « sécheresse et réhydratation des sols argileux ». Pour ceci, vous devez faire intervenir des professionnels en géotechnique.
  • Borner votre terrain : cette étape est fortement recommandée pour éviter les risques de contentieux. Elle vous permettra de réaliser la vente dans les meilleures conditions,
  • Déterminer la valeur du terrain : pour accélérer la vente du terrain, il serait judicieux d’afficher un prix juste. En effet, si le prix que vous affichez est trop élevé, vous aurez des difficultés à trouver un potentiel acquéreur.

Avec le titre de propriété, le procès-verbal de bornage et les différents documents et analyses techniques, vous pouvez passer à la vente proprement dite. Passez des annonces ou confiez la vente à un professionnel de l’immobilier.

A lire en complément : Vendre sa maison : les astuces pour réussir !

Fragmenter le terrain

Si vous avez un grand terrain et si ce dernier se trouve en zone urbaine, on vous conseille de le diviser. Pour cette division, l’étape du bornage est obligatoire et vous devez payer un géomètre expert, mais à la vente, vous pouvez espérer toucher un plus grand chiffre. Cette fragmentation va vous obliger à vendre plus de parcelles, ce qui prendra plus de temps, mais comme vous aurez différents acheteurs, vous pourrez au final vendre votre terrain au meilleur prix.

Présenter les bons documents au potentiel acquéreur

Le certificat d’urbanisme que vous présentez à l’acquéreur doit sûrement le rassurer. Cependant, pour le pousser de quelques pas vers la vente, vous pouvez également présenter d’autres documents qui justifient la facilité de construction. Vous pouvez par exemple lui mettre sous les yeux un document attestant la nature du sol et des devis de raccordement aux différents branchements. Si votre terrain est viabilisé, il n’y a plus grand-chose à faire et vous devez vous armer de patience pour attendre les offres d’achat.

Vendre à un promoteur

Cette solution est préconisée à ceux qui veulent vendre leur terrain à un prix plus élevé. En effet, un promoteur peut payer un prix entre 15 et 30% plus élevé que la valeur réelle du terrain. Pour ce professionnel de l’immobilier, c’est la valeur constructible qu’il prend en compte. Cependant, en choisissant de vendre à un promoteur, vous devez être patient.

Il peut s’écouler plusieurs mois entre la signature de l’avant-contrat et la signature de l’acte de vente authentique. On ne peut pas non plus écarter le fait que la vente soit annulée pour faute de financement du côté du promoteur.

vous pourriez aussi aimer