Comment faire la mise en service de l’électricité pour son logement neuf ?

La mise en service de l’électricité fait partie des démarches importantes à entreprendre. Effectivement ce n’est pas la chose la plus amusante à faire mais veillez à ne pas vous y prendre au dernier moment.

On vous explique ici comment organiser le raccordement et comment faire la mise en service de l’électricité !

A lire aussi : Zoom sur le contrat de construction de maison individuelle

Emménagement dans un logement neuf

Si jamais il est prévu que vous emménagiez dans un logement neuf et que le raccordement électrique n’a pas été fait, voici les démarches à suivre :

  • Contacter Enedis afin de lancer l’opération
  • Demander un certificat qui garantit la qualité de votre installation électrique

Il faut savoir que la mise en service de son électricité peut être faite à partir du moment où le Consuel a été transmis au fournisseur. Une fois ce certificat de conformité remis et le paiement du raccordement réglé, vous devrez donner le numéro du Point de Livraison. Ce numéro est fourni avec le certificat et est très important. Ce numéro correspond à votre logement et est utile au fournisseur.

Lire également : Quelles sont les démarches à suivre pour construire sa maison ?

Notez que la mise en service de son électricité représente des frais supplémentaires au raccordement. En effet le montant s’élève à 49.31 euros TTC. Ce prix ne varie pas, il sera le même peu importe le fournisseur d’électricité pour lequel vous aurez opté.

Comment lancer le raccordement s’il n’a pas été fait ?

Si vous êtes propriétaire, la mission d’organiser le raccordement vous revient.

Vous pouvez cependant si vous le souhaitez, vous faire aider par un professionnel comme votre fournisseur, votre architecte, votre constructeur, votre électricien ou encore un tiers.

Dans le cas où vous souhaitez gérer vous-même le raccordement, munissez-vous de ces documents afin de faire la demande :

  • Le plan du terrain (extrait du cadastre)
  • La photocopie de votre permis de construire
  • Les photos de votre projet
  • La présentation de ce projet par l’architecte
  • La preuve de votre engagement à faire les travaux
  • Préciser la puissance de raccordement que vous aimeriez avoir

 

 

 

Les différents types de puissance de raccordement

Cette puissance correspond à la puissance que vous pouvez atteindre au maximum. Vous avez le choix entre deux puissances :

  • 12 kVA monophasé : cela convient à un logement ayant une petite ou moyenne surface ou qui ne prévoit pas d’être chauffé à l’électricité. La somme des puissances des appareils électriques ne doit pas excéder 12 000 W.
  • 36 kVA triphasé : cela convient aux logements plus grands avec des appareils demandant des branchements triphasés.

Choisir votre fournisseur en électricité pour démarrer le compteur

Vous êtes fournisseur depuis qu’en 2007 a eu lieu l’ouverture à la concurrence.

Vous pouvez ainsi bénéficier de tarifs intéressants sans devoir vous engager et payer des frais si vous décidez de résilier votre contrat.

Pour vous aider à faire votre choix, n’hésitez pas à utiliser un comparateur d’énergie.

Votre fournisseur va devoir faire une estimation sur la consommation d’électricité de votre logement. Dans le cas du logement neuf, comme il n’est pas possible de se baser sur de précédentes factures, il devra consulter le contrat de Vente en Etat Futur d’Achèvement. Ce document donne les informations nécessaires au calcul de l’estimation.

vous pourriez aussi aimer
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!