Garde-corps d’escalier : ce qu’on doit connaître

Tout escalier, qu’il soit d’intérieur ou d’extérieur, est un lieu où le risque de chute est fort probable. De ce fait, la présence d’un garde-corps d’escalier est plus qu’indispensable, voire-même obligatoire, pour assurer une sécurité optimale. Le garde-corps escalier est même soumis à une norme française concernant la protection ainsi que la sécurité dans le domaine de la construction.

A lire en complément : 5 conseils pour mettre en valeur son bien immobilier

Garde-corps d’escalier : les critères d’obligation à la norme

Pour les habitations privées, c’est uniquement la hauteur de l’escalier, y compris le garde-corps escalier, est imposée par les normes. Par contre,  pour les établissements recevant du public, communément appelés « ERP », la norme française NF P01-012 régit des règles pour les garde-corps escalier et les mains courantes. Ceci est imposé afin de garantir et d’assurer une sécurité optimale. Peu importe la forme ou la conception de l’escalier, il doit tout d’abord comporter une main courante de chaque côté et qui longent l’escalier d’un bout à l’autre.

Un garde-corps d’escalier est donc bien évidemment soumis à certaines réglementations. Pour ce type de garde-corps, la règle de la hauteur est la même que celle des mains courantes, soit entre 80 à 100 cm, avec la présence d’une pente où l’angle d’inclinaison doit être supérieur à 45° et l’épaisseur de l’ouvrage doit être supérieure à 50 cm. L’espacement entre chacun des câbles, s’il y en a, ne doit pas dépasser 14,5 cm. Aussi, l’espacement entre le remplissage du garde-corps d’escalier et le nez de marche ne doit pas dépasser 5 cm. Pour trouver le garde-corps escalier qui, non seulement correspond à vos attente, mais qui respecte la norme, visitez le lien https://www.metalenstock.fr/178-garde-corps-d-escalier .

A voir aussi : Matmut Assurances : la protection adaptée pour votre déménagement

Afin de respecter toute réglementation, il faut savoir que la prise des mesures ainsi que le contrôle  de sécurité, à la fois pour l’escalier et les matériaux pour le garde-corps, sont deux éléments à ne pas prendre à la légère avant d’engager les travaux.

Comment se passe la pose d’un garde-corps d’escalier ?

Contrairement à ce que l’on pense, monter ou poser individuellement le garde-corps escalier est faisable, à condition de détenir l’équipement nécessaire qui est assez spécifique, à savoir : des gants, des lunettes de protection, du matériel de fixation comme une perceuse ou un perforateur, de la colle et des vis… Toutefois, avec l’avancée actuelle de la technologie, il existe des garde-corps disponibles en kit, ce qui rend la pose ainsi que l’installation relativement facile. En effet, pour ce genre de modèle, pas besoin d’être un expert en bâtiment ou en construction pour effectuer la pose, il vous suffit juste de réveiller le bricoleur qui sommeille en vous !

Attention ! Un garde-corps d’escalier doit impérativement répondre aux diverses exigences de solidité, L’objectif même d’un garde-corps ou d’une rambarde est de pouvoir soutenir le poids corporel et ainsi agir en tant que support de sécurité pour les usagers de l’escalier, d’où la nécessité de bien vérifier les fixations. Dans le cas où il vous est impossible de fixer les barreaux directement à l’escalier, il est conseillé d’utiliser des pattes de métal ou encore des équerres métalliques pour garantir la solidité des fixations.

Les différents matériaux pour un garde-corps d’escalier : avantages et inconvénients

Concernant les matériaux, il existe une multitude d’options pour un garde-corps d’escalier. Chacun a ses avantages et inconvénients. Le choix du matériau dépendra de vos préférences et de l’esthétique que vous souhaitez donner à votre intérieur.

L’aluminium : Ce matériau est très prisé en raison de sa robustesse et de sa résistance. Il peut être facilement modelé dans différentes formes pour s’adapter aux différents styles d’intérieurs. L’aluminium ne rouille pas, ce qui lui confère une durée de vie assez longue.

L’inox : L’avantage majeur des garde-corps en inox est leur aspect esthétique qui embellit l’escalier mais aussi la pièce tout entière. Aussi considéré comme un métal noble, il offre une grande résistance à la corrosion ainsi qu’à la rouille, sans oublier le fait que c’est un excellent isolant thermique.

Le bois : Ce matériau apporte beaucoup plus de chaleur à l’intérieur comparativement aux autres matériaux disponibles sur le marché. Malgré son gainage naturellement durable, le bois nécessite un entretien régulier afin d’éviter toute dégradation liée au temps ou à l’humidité.

Il existe bien évidemment d’autres options telles que le verre trempé ou encore le PVC, mais ces derniers sont moins populaires car ils ne garantissent pas autant de solidité comparativement aux autres matériaux cités précédemment.

Chaque matériau a son propre charme et ses particularités. Le choix du matériau dépendra du style que vous souhaitez apporter à votre intérieur, mais aussi de la solidité souhaitée pour le garde-corps. Pensez à bien différencier les matériaux avant de faire un choix définitif.

Comment entretenir et réparer un garde-corps d’escalier ?

Une fois que vous avez installé votre garde-corps d’escalier, vous devez l’entretenir régulièrement pour éviter toute détérioration prématurée. En fonction du matériau choisi, les méthodes d’entretien peuvent varier.

Si vous avez opté pour un garde-corps en aluminium ou en inox, le nettoyage peut être effectué à l’aide d’un chiffon doux et humide avec un produit spécifique. Évitez toutefois d’utiliser des produits abrasifs qui pourraient endommager la surface du garde-corps. Pour les garder brillants comme au premier jour, pensez aussi à appliquer une couche de cire protectrice.

En revanche, si vous avez choisi un modèle en bois, il sera nécessaire de procéder à un entretien plus régulier afin qu’il conserve sa beauté naturelle pendant longtemps. Pour cela, vous devez vérifier périodiquement s’il y a des fissures ou des cassures importantes liées au temps ou suite à certains chocs violents. Il est fortement recommandé dans ce cas de contacter un professionnel pour effectuer les réparations nécessaires et éviter tout accident éventuel.

Vous devez vérifier périodiquement que le garde-corps est toujours bien fixé au mur ou à la rampe d’escalier. Les vis peuvent se desserrer avec le temps et entraîner une instabilité du garde-corps qui pourrait être dangereuse. Si vous constatez des signes de dégradation, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour qu’il puisse s’en occuper rapidement.

En respectant ces quelques règles simples, votre garde-corps d’escalier conservera son apparence et sa solidité pendant de nombreuses années.

vous pourriez aussi aimer