L’audit énergétique pour vendre votre bien avec un mauvais DPE

Dans le cadre de la transition énergétique, l’État empêche progressivement la commercialisation des passoires thermiques. Ces derniers concernent les bâtiments avec une mauvaise performance énergétique et qui sont, par conséquent, énergivores et émetteurs d’une importante quantité de gaz à effet de serre. Pour déterminer l’efficacité thermique d’un bien immobilier, vous devez effectuer un diagnostic de performance énergétique (DPE). Les résultats de cet examen détermineront ensuite les possibilités de vente ou de location du logement en question.

Qu’est-ce que le DPE et que signifie-t-il pour la vente de votre bien immobilier ?

Le diagnostic de performance énergétique, dit DPE, est un examen qui sert à déterminer l’efficacité énergétique d’un bien immobilier. Concrètement, il s’agit d’un bilan qui détaille la consommation en énergie et le taux d’émission de CO2 de la maison.

A lire également : 4 conseils pour bien préparer votre maison à la vente

Les bâtiments sont alors classés sous plusieurs catégories de performances énergétiques, allant de A à G. Ceux de classe A sont économiques et écologiques et ceux des classes inférieures (D, E, F, G) sont énergivores. Un bien immobilier est considéré comme une passoire thermique lorsque sa consommation annuelle d’énergie excède les 450 kWh par m².

Il faut comprendre que les résultats du DPE impactent grandement le prix auquel vous pouvez vendre votre bien. Si celui-ci est bien noté (classe A, B ou C), vous en tirerez un bon profit. En revanche, pour vendre sa maison avec un DPE en G, un audit énergétique sera indispensable afin de trouver des solutions pour améliorer les performances énergétiques du bien. Ainsi, vous pourrez en tirer un prix raisonnable.

A voir aussi : Comment financer des travaux sans alourdir le budget ?

Audit énergétique d'un bien immobilier DPE diagnostic

Comment faire réaliser un audit énergétique ?

Si votre bâtiment est considéré comme une passoire thermique, vous avez tout intérêt à réaliser un audit énergétique avant de pouvoir le vendre. Pour ce faire, il convient de faire appel à des auditeurs qualifiés et certifiés RGE Études (reconnu garant de l’environnement pour les travaux de diagnostic immobilier).

L’audit énergétique aura pour but d’établir un rapport précis de l’efficacité thermique de votre bâtiment. Les professionnels étudieront entre autres les caractéristiques physiques du bien, le système d’isolation et de ventilation ainsi que les équipements de chauffage et d’éclairage. Selon les constats établis, ils vous indiqueront ensuite les travaux de rénovation qu’il est possible de faire pour réduire la consommation énergétique de votre bien immobilier. À votre demande, les auditeurs peuvent aussi estimer les coûts de cet investissement.

Que faire si le DPE de votre logement est mauvais ?

À partir du 1er avril 2023, l’audit énergétique sera une étape inévitable de la vente des biens immobiliers classés F et G au DPE. Quant aux bâtiments de classe énergétique E et D, la mise en vigueur de cette obligation n’arrivera qu’en 2025 et en 2034 respectivement.

Si le DPE de votre logement est mauvais, il est presque impossible de le vendre à un prix avantageux. Il faudra alors entamer les rénovations nécessaires pour améliorer sa performance énergétique. Les travaux à faire incluent notamment l’amélioration du système d’isolation et le remplacement des appareils de chauffage par des équipements plus écologiques.

Notez que dans le cadre de la transition écologique, l’État a mis en place plusieurs subventions telles que MaPrimeRénov’ pour financer l’audit et la rénovation énergétique du parc immobilier français.

vous pourriez aussi aimer