Quelles sont les différentes façons d’investir dans une SCPI ?

De façon générale, investir est toujours accompagné d’une part de risques. Le choix du mode d’investissement est essentiel pour la réussite de votre projet. Vous aimerez investir dans les SCPI, mais vous ne savez pas exactement laquelle choisir. Vous découvrirez dans la suite comment rentabiliser votre investissement dans la suite de cet article.

SCPI : qu’est-ce que c’est ? Et pourquoi y investir ?

La Société Civile de Plateforme Immobilière en abrégé SCPI est une structure vous permettant d’investir dans l’immobilier tout en se chargeant elle-même de toute la gestion. Si vous choisissez d’investir en SCPI de rendement, la compagnie vous verse des dividendes mensuels ou trimestriels. Ce type de placement dans l’immobilier permet d’augmenter de manière significative vos revenus et par conséquent votre pouvoir d’achat.

A découvrir également : 3 clés pour un investissement dans l'immobilier locatif réussi

Faire le choix des SCPI pour votre épargne, c’est opter pour un investissement performant, rentable sur le long terme, relativement stable et qui obéit aux meilleures normes du marché. Le choix du type de SCPI pour votre investissement dépend de l’objectif patrimonial que vous recherchez. La différence entre les SCPI se trouve principalement dans la nature des parcs immobiliers dans les lesquels sont investis les fonds collectés. Grâce au simulateur et au comparateur de SCPI sur le site centraledesscpi.com, vous trouverez gratuitement celle qui vous convient

Investir dans une SCPI : nos 5 meilleures offres !

SCPI Corum XL

investir dans une SCPI

Lire également : Comment réduire les honoraires d'agence immobilière ?

Corum Origin a un patrimoine composé de 13 pays dans la zone euro. Elle offre l’avantage qu’avec l’achat d’une seule part à hauteur de 189 euros vous devenez associé. Au 31 Décembre de l’année 2020, la SCPI Corum XL a généré 5,66 % à chacun de ses 22954 associés. Les dividendes sont reversés chaque mois, ce qui vous permet d’optimiser vos rendements.

SCPI Corum Eurion

Bien qu’assez récente, cet autre SCPI du groupe Corum totalise déjà plus de 108 millions d’euros de capitalisation. Comme pour la SCPI Corum XL, l’achat d’une seule part au taux de 204 euros vous confère la qualité d’associé. Vous commencez à jouir de vos parts le premier jour du sixième mois à compter de la date de souscription et les dividendes sont versés chaque mois. Le rendement en fin d’année 2020 était de 10,40 %.

SCPI PF Hospitalité Europe

Cette SCPI gérée par la société Périal Asset Management ambitionne de constituer un patrimoine immobilier composé d’actifs à usage d’hospitalité (éducation, santé, hôtellerie et hébergement)  dans la zone Euro. En 2020, son rendement était de 6,25 % et la valeur d’une part d’action en 2021 est de 200 euros.

SCPI Activimmo

En 2020, La SCPI Activimmo a versé 6,05 % à tous ses associés. Le prix d’une part est de 610 euros et vous devez en acheter un minimum de 10 pour prétendre au statut d’associé. Elle se déploie principalement dans le domaine de la logistique en Île-de-France et en province.

SCPI Kyaneos Pierre

La SCPI Kyaneos gérée par Kyaneos AM a versé 6,10 % de dividende à ses associés au titre de l’année 2020. Le prix d’une part en 2021 est de 1080 euros.

Les avantages fiscaux de l’investissement en SCPI : comment en profiter ?

Investir dans une SCPI ne présente pas seulement des avantages sur le plan de la rentabilité. C’est aussi un moyen d’optimiser sa fiscalité grâce à différents dispositifs.

Le premier avantage fiscal concerne les revenus fonciers générés par les parts de SCPI. Effectivement, ces derniers sont considérés comme des revenus locatifs et sont donc soumis à l’imposition à hauteur de 30 %, soit au taux marginal d’imposition du contribuable.

Il est possible de bénéficier d’un abattement forfaitaire annuel de 10 700 euros. Ce montant est valable pour tous les contribuables, quel que soit leur taux marginal d’imposition. Si vos revenus fonciers issus des SCPI ne dépassent pas ce seuil, vous n’aurez aucun impôt à payer sur ces derniers.

Le deuxième dispositif permettant d’optimiser sa fiscalité en investissant dans une SCPI est celui lié aux frais et charges associés aux parts de la société immobilière. Ces charges sont déductibles fiscalement et viennent ainsi réduire votre assiette imposable.

Si vous détenez vos parts via un contrat d’assurance-vie ou un PEA (plan épargne en actions), les gains réalisés lors de la vente des parts seront exonérés d’impôts sous certaines conditions : respectivement après 8 ans pour l’assurance-vie et après 5 ans pour le PEA.

Il faut rester vigilant quant au choix du régime fiscal applicable lorsqu’on opte pour une SCPI. Effectivement, il est possible d’opter pour le régime réel ou le régime micro-foncier en fonction de sa situation personnelle. Il est donc recommandé de se faire accompagner par un conseiller en gestion de patrimoine afin de déterminer quelle option conviendra le mieux à votre profil et vos objectifs d’investissement.

Investir dans une SCPI présente des avantages fiscaux non négligeables. Il faut être bien accompagné et informé pour en profiter pleinement tout en respectant les règles fiscales applicables.

Les risques à prendre en compte avant d’investir dans une SCPI : notre analyse

Malgré les nombreux avantages présentés par l’investissement en SCPI, vous devez prendre en compte les risques inhérents à ce type de placement.

Le premier risque est celui lié aux fluctuations du marché immobilier. Effectivement, si la valeur des biens immobiliers détenus par la SCPI baisse, le montant des loyers perçus sera aussi moins élevé et donc les rendements pourront être impactés.

Vous devez choisir la SCPI dans laquelle investir. Il existe une multitude d’acteurs sur le marché et tous ne se valent pas. Il faudra veiller à sélectionner une société sérieuse disposant d’un patrimoine immobilier sain ainsi qu’à diversifier ses investissements afin de limiter les risques associés.

Un autre risque concerne celui lié à une possible diminution du nombre de locataires ou encore à un taux d’impayés trop important pouvant impacter négativement le rendement global des parts détenues.

Il faut rester prudent quant aux frais annexes qui peuvent impacter significativement la rentabilité globale : frais d’acquisition, frais de gestion courante ou encore honoraires du conseil en gestion de patrimoine

L’investissement en SCPI présente certains risques qu’il faut prendre en compte avant toute décision. Pour réduire ces derniers au maximum, il est recommandé d’établir un portefeuille bien diversifié avec différentes sociétés mais aussi différents secteurs géographiques et typologies de biens. Une étude minutieuse des bilans annuels de la société ainsi que de son historique permettront d’établir un profil risque-retour adapté à votre situation personnelle.

Il est fortement recommandé de faire appel aux services d’un conseil en gestion de patrimoine avant toute prise de décision afin d’être certain que l’investissement dans une SCPI convient bien à vos objectifs financiers et qu’il s’intègre efficacement dans votre stratégie patrimoniale globale.

vous pourriez aussi aimer