Qu’est-ce qu’une SCI (Société Civile immobilière) ?

Vous souhaitez vous lancer dans la création d’une société pour notamment faire un investissement immobilier ? Sachez qu’il existe différents statuts juridiques qui pourraient vous convenir. Pour améliorer la gestion de ce patrimoine suite à l’investissement immobilier et également, partager les parts convenablement, sachez que la SCI est sans doute une solution idéale. 

La définition d’un SCI

Tout d’abord, il est essentiel de correctement définir une SCI avant de vous lancer dans le projet d’investissement immobilier. Une SCI est une société civile immobilière et est ainsi prise en compte parmi les diverses sociétés civiles qui existent.

A voir aussi : Où investir dans Paris ?

Vous l’avez compris, si vous avez un projet immobilier pour la création de votre société, la SCI est sans doute la solution vers laquelle vous tourner. Il est important de souligner que pour faire la création d’une SCI, il faut être plusieurs associés et ne pas être le seul gérant de la société. De plus, nous allons vous expliquer les différents avantages d’une société civile immobilière.

Les avantages d’une SCI

Pour commencer, une SCI est parfaite pour rassembler facilement tout le capital immobilier de chaque associé de l’entreprise. De cette manière, les associés pourront multiplier leurs moyens pour atteindre un capital financier à la hauteur.

A lire aussi : Quel est le rôle d’un conseiller immobilier ?

Grâce à ce capital réuni, il est plus simple d’avoir l’opportunité d’obtenir un bien immobilier en location ou pour un achat. En créant une société civile immobilière, le patrimoine de ce bien est complètement dématérialisé et chaque associé peut recevoir des parts par rapport à leurs apports. 

Que ce soit la location ou l’achat d’un local pour la société, c’est un statut juridique parfait pour diviser les actifs immobiliers des différents actionnaires. Chaque gérant peut ainsi contribuer au patrimoine de la société sans prendre de risque.

Un des avantages de la SCI permet par conséquent de mettre en sécurité le patrimoine immobilier. Puis, concernant les autres avantages, c’est parfait pour avoir une bonne gestion des parts en cas de vente du bien immobilier.

Ce statut est souvent comparé au statut d’indivision. En effet, l’indivision ne permet pas de faciliter la gestion des parts et la succession suite à un décès, par exemple. Avec l’indivision, ce sont les héritiers de celui-ci qui héritent de ses parts du patrimoine immobilier.

Qu'est-ce qu'une SCI (Société Civile immobilière) ?

Comment procéder à la création d’une Société Civile immobilière ?

Si ce type de statut vous intéresse, il est essentiel de connaître quelques bases pour créer une SCI. En tant que gérant et créateur de la SCI, sachez que chaque gérant doit constituer un apport de capital, mais qu’aucune somme minimale n’est obligatoire pour ses parts. Comme pour toute création de société, il est important de définir les différents statuts au sein des sociétés. C’est notamment le capital social qui est inclus dans ces statuts.

Lorsqu’ils sont rédigés, il est nécessaire de se rapprocher d’institutions pour l’impôt pour les enregistrer correctement et légalement. Il faut faire cette gestion des statuts auprès des impôts avant de se rapprocher du Tribunal de Commerce. Enfin, une étape essentielle à la création de cette société civile immobilière est le fait de faire une annonce légale auprès du journal d’annonce.

vous pourriez aussi aimer