Faire l’acquisition d’un bien immobilier : utiliser son 3e pilier

Le 3e pilier est une prévoyance d’assurance facultative prévue par le système de prévoyance des retraites en Suisse. Bien qu’il ne soit pas obligatoire, il contribue à 40 % au niveau du maintien de vie à la retraite. Mais, il peut aussi servir à concrétiser vos rêves de bien immobilier. Un versement régulier pour être bien assuré.

Devenir propriétaire grâce au 3e pilier

Vous pouvez devenir propriétaire de votre résidence principale grâce au 3e pilier d’assurance suisse. Mais, il comporte de nombreux autres avantages à découvrir sur ce site : https://www.troisiemepiliersuisse.info/. Vous réduirez sûrement vos impôts sur le revenu tout en vous assurant un montant élevé pour votre pension de retraite.

A lire également : Quels sont les pièges à éviter lorsque l’on vend un logement ?

Pilier 3a ou 3b ?

Les deux piliers proposent des avantages selon vos plans. Le pilier 3a vous permet de constituer un capital d’assurance jusqu’à la retraite à 64 ans pour les femmes et 65 ans pour les hommes. Vous aurez aussi la possibilité de réduire vos impôts sur le revenu et d’obtenir la déduction fiscale sur vos versements. En revanche, vous ne pouvez acquérir ce capital que cinq ans avant la retraite. Sauf si certaines conditions sont remplies.

Le pilier 3b est beaucoup plus libre. Vous pouvez cotiser même comme chômeur, les taux d’intérêt sont bloqués et ce capital peut être retiré à tout moment sans pénalité. Néanmoins, il possède moins d’avantages fiscaux.

A lire également : Loi Lagleize : le nouveau droit de propriété

Les conditions de déblocage du 3e pilier

Pour débloquer le capital de retraite sans avoir à payer de pénalité, il faut remplir l’une des conditions suivantes :

  • L’achat de votre logement
  • La construction de votre logement principal
  • Le remboursement de crédit hypothécaire
  • L’acquisition des parts de votre futur logement principal

Ainsi, même sous pilier 3a, vous pouvez récupérer votre investissement en anticipé sans avoir à mettre en gage votre maison et devenir donc propriétaire sans hypothèque. Le remboursement de votre hypothèque vous permettra de renflouer votre caisse d’assurance.

À vous ensuite de choisir si vous choisissez l’amortissement direct ou l’amortissement indirect ou le nantissement de votre prévoyance retraite.

Faire l'acquisition d'un bien immobilier : utiliser son 3e pilier

Rénover son bien immobilier grâce au 3e pilier

Comme la construction du logement est permise, la rénovation de celui-ci est également possible avec le troisième pilier.

Quels travaux ?

Selon la loi, les travaux pour lesquels les piliers 3a et 3b peuvent être utilisés sont :

  • Les travaux de rénovation énergétique
  • La rénovation de la cuisine
  • Les revêtements d’isolation thermique ou acoustique
  • Le ravalement de façade

Ce qui signifie que si vous voulez refaire votre jardin ou remplacer des meubles, vous ne pouvez pas utiliser le pilier 3a. Le 3b est plus libre. Seuls les travaux qui contribuent à garder la valeur du logement ou à l’augmenter sont autorisés.

Les règles de retrait anticipé

Mais, le financement des travaux de votre propriété sont réglementés. Vous pouvez effectuer ces travaux seulement sur votre propriété principale. Si vous êtes sous l’imposition du pilier 3a, vous pouvez faire un retrait d’une partie de votre capital à partir de cinq ans préretraite et ensuite tous les cinq ans. Les travaux doivent avoir un devis et une facture réalisée par un architecte ou un artisan. Le retrait se fera à taux réduits et sans considérer vos revenus. Heureusement, le financement de travaux pour préserver la valeur du bien immobilier peuvent bénéficier d’une déduction d’impôt.

vous pourriez aussi aimer